Comme des sauvages

Comme des sauvages – Vincent Villeminot
Éditions PKJ- Roman dès 15 ans

Emma retourne sur les lieux où son petit frère Tom a été vu pour la dernière fois. Elle le retrouve sous le nom de Buck dans le Domaine, un campement de jeunes gens qui vivent cachés dans la forêt. Alors que l’adolescent veut que sa sœur rejoigne cette étrange communauté, Emma comprend bientôt que nul n’a le droit de sortir vivant de cet endroit.

Avis après lecture:

Une histoire prenante, poignante mais avant tout extrêmement déroutante. Vincent Villeminot a une plume très immersive, nous entraînant dès les premières pages dans un univers dur, froid et presque malsain. Composé d’une ribambelle de personnages bien construits mais difficiles à apprécier, il n’est pas aisé pour le lecteur de s’identifier restant plus souvent spectateur de l’intrigue que véritablement partie prenante. Ce roman nous bouscule, avec ses faux airs de thrillers, prenant rapidement des tournants totalement imprévisibles. Sans être un coup de cœur, Comme des sauvages reste un roman singulier et bouleversant, à lire absolument. 

«Nous marchons sur les putréfactions des années passées, sur toutes les morts, les disparitions » , réalisa-t-elle. Elle accumulait ce genre de micro-révélations, elle avait le sentiment de devenir sage, soudain, de tout comprendre, tout ce que sa vie lui avait caché jusqu’à présent.»

PartagerShare on Facebook
Facebook

Le flocon

Le Flocon – Bertrand Santini et Laurent Gapaillard
Éditions Gallimard Jeunesse – Conte dès 9 ans

Pour la nuit du nouvel an, le roi et la reine donnent une fête au château. Les grands de ce monde se pressent aux portes du palais avec des cadeaux extraordinaires. Johann Kepler, mathématicien, arrive à son tour avec pour seul cadeau un flocon de neige. Stupéfaction ! A travers une lunette, le rois découvre alors la richesse contenue dans le flocon.

Avis après lecture:

Véritable pépite, cet album est un petit trésor d’élégance, tant dans sa forme que dans son contenu. Adaptation du recueil « L’étrenne ou la neige sexangulaire » (1610), le flocon est un conte au format atypique, entre fable et poésie, à la frontière du roman graphique, qui convient aux enfants comme aux adultes. Magistralement illustré, l’histoire est profonde, le ton parfois dur, pour une fin tragique aboutissant à une moral terrible et universelle. Bertrand Santini écrit tout en finesse dans un style musical et presque philosophique. Pour finir, les illustrations, à couper le souffle, servent avec ravissement les propos de l’histoire. Splendide, le trait d’une minutie folle offre un foisonnement de détails vertigineux poussant à la contemplation.

« Sire, je sais combien vous appréciez la modestie, et j’affirme qu’un cadeau vous fera d’autant plus plaisir qu’il se rapprochera de Rien. Pour qu’un présent puisse vous combler, il doit paraître à la fois modeste, éphémère, anodin, en ce mot comme en cent, ce présent doit être presque Rien.»

PartagerShare on Facebook
Facebook

L’Enfant Océan

L’Enfant Océan – L’Hermenier et Steven Dhondt
Editions Jungle – BD dès 11 ans

Le récit d’une fugue de sept enfants fuyant des parents violents, ou comment le plus jeune va entraîner la fratrie à réaliser son rêve de voir la mer. Le chemin sera jalonné de rencontres sympathiques ou malveillantes.

Adaptation du roman du même nom de Jean-Claude Mourlevat, L’Enfant océan est une réécriture moderne du célèbre conte Le Petit Poucet de Charles Perrault. Yann, un enfant silencieux et malin, fuit sa famille abusive accompagné de ses 6 frères qui le suivent comme s’il était leur petit chef. Mais il est difficile de passer inaperçus lorsqu’on est un groupe de trois paires de jumeaux dirigés par un tout petit garçon porté dans un sac…

L’Enfant Océan est une bande dessinée très touchante, où la tendresse de la fratrie et la générosité des anonymes l’emporte sur la peur et la violence. A dévorer dès 11 ans.

“Quand je pense qu’il avait dix ans et moi quatorze, on aurait pu penser le contraire. Il faisait son possible pour me ménager. C’est cette nuit-là que Yann est devenu notre petit chef.”

PartagerShare on Facebook
Facebook

Les enfants des Feuillantines

Les enfants des Feuillantines – Célia Garino
Éditions Sarbacane – Roman 13 ans 

En Normandie, dans la maison des Feuillantines, habite la famille Mortemer. L’aînée, Désirée, a 24 ans et s’occupe de ses six cousins ainsi que de sa soeur, en dépit des tumultes de leur vie quotidienne pleine de rebondissements.

Avis après lecture :

Tendre, loufoque, mélancolique, pétillante, difficile de décrire précisément cette Histoire dont la lecture nous transporte perpétuellement d’une émotion à l’autre. D’une richesse folle, la plume de Célia Garino est extrêmement addictive, nous livrant un récit intense, oscillant sans cesse du tragique au burlesque. Plongés dans le quotidient des feuillantines, nous vivons au rythme des Mortemer, famille atypique, déjantée, complètement dysfonctionnelle mais incroyablement attachante. L’auteur réussit à retranscrire le point de vue des enfants Mortemer avec justesse, qu’ils aient sept ou vingt-cinq ans. Chaue personnage a son caractère, ses envies et son histoire à part entière, rendant l’identification forte. Au fil des pages, le lecteur plaint Désirée pour la tâche qui lui incombre, rit de l’imagination de Calliope, souffre avec Brunehilde, partage les joies, les colères et les peines de Warren devenant peu à peu un membre de la maisonnée.

« Peut-être qu’on n’a pas beaucoup d’argent, que je me tue à la tâche, que je les élève mal, qu’ils vivent avec un cochon, un perroquet et un lapin, une arrière-grand-mère qui tient plus du meuble que de l’être humain – pardon granny – mais ils sont heureux, ici. Aucun foyer ne les rendrait aussi heureux. Nous sommes une fratrie.»

PartagerShare on Facebook
Facebook

Comment j’ai changé ma soeur en huître

Comment j’ai changé ma soeur en huître (et une huître en ma soeur) – Emilie Chazerand et Joëlle Dreidemy
Éditions Sarbacane – Roman 9 ans 

La vie de Germain serait géniale sans l’existence de sa grande soeur Judith, qui est un vrai cauchemar. Alors le jour où une huître lui propose de changer de corps avec Judith, Germain saute sur l’occasion pour s’en débarasser !

Avis après lecture :

« Comment j’ai changé ma soeur en huître » est un roman qui va à mille à l’heure ! Germain n’en peut plus de sa soeur Judith, et s’en donne à coeur joie pour lui attribuer tous les défauts du monde. Lorsqu’un mollusque facétieux lui propose de la transformer, il n’hésite pas ! Mais sitôt la transformation faite, la situation vire très vite à la catastrophe, et Germain n’a plus que sa soeur pour s’en sortir. Huître en poche, Germain va vivre de folles aventures et va se rendre compte que, peut-être, sa soeur n’a pas que des défauts… C’est un roman créatif, espiègle, bourré de jeux de mots, à lire dès 9 ans.

« C’est pour ça que, timidement, avec beaucoup d’hésitation, de doutes et pas mal d’incertitude, j’ai prudemment répondu : 

– Allons tout de suite choper cette souillure pour la changer à jamais en huître ! »

PartagerShare on Facebook
Facebook

N.E.O 1 – La chute du soleil de fer

N.E.O 1 La chute du soleil de fer – Michel Bussi
Éditions Pocket jeunesse – Roman 12 ans 

Dans un monde où les adultes ont disparu, il existe deux refuges peuplés de quelques enfants âgés de 12 ans : le tipi et le château. Quand une maladie se met à décimer les animaux de la forêt, les enfants du tipi décident d’enquêter au château afin de comprendre qui est à l’origine de cette catastrophe. Zyzo est envoyé en espion, mais va se retrouver enfermé par Alixe, la reine du château.

Avis après lecture :

Particulièrement intriguant, N.E.O pose le décor d’un Paris Post apocalyptique, aux rues vides et aux monuments délaissés. Un monde exempt de tout adulte dans lequel les enfants évoluent guidés par deux philosophies distinctes, tôt ou tard amenées à se confronter. Mais si la chute du soleil de fer met en scène un univers original, l’intrigue n’est pas sans rappeler d’autres dystopies du genre. Quoi qu’il en soit, ce premier tome pose efficacement les grandes lignes de l’histoire, nous faisant découvrir au passage une profusion de personnages très attachants. Cette alternance de point de vue constitue une vraie plus-value narrative, tissant une intrigue complexe qui nous laisse dans l’attente du second tome.

« On ne pourra pas éviter la guerre Zyzo… Deux tribus sur un même territoire, c’est une de trop. Nous grandissons. Tôt ou tard, nous devrons nous affronter… Ne serait-ce que pour mesurer nos forces»

PartagerShare on Facebook
Facebook

Ta peau contre la mienne

Ta peau contre la mienne – Rémi Courgeon
Éditions Milan – Album 7 ans 

Une jeune femme cow-boy vient de perdre son cheval, tué par un mercenaire. Ce cheval qui l’accompagnait depuis sa naissance, elle décide de le venger et se lance à la poursuite du tueur armée seulement d’un arc…

Avis après lecture :

Album très touchant qui aborde avec beaucoup de délicatesse la question du deuil mais également de la vengeance chez le jeune lecteur. Les illustrations servent merveilleusement les propos de l’auteur en mettant en avant la beauté, la grandeur et le vide du désert. Véritable initiation à la poésie, cet album saura émouvoir les enfants à partir de sept ans.

« Ma vie titube un peu sans la tienne.

Je dois réapprendre à marcher. »

PartagerShare on Facebook
Facebook

Meurtre Mode d’Emploi [à l’usage des jeunes filles]

Meurtre Mode d’Emploi [à l’usage des jeunes filles] – Jackson Holly
Éditions Casterman – Roman 13 ans

Pippa est au lycée et doit rédiger son devoir pratique (TPE). Elle décide de s’intéresser au meurtre d’une lycéenne ayant eu lieu cinq ans auparavant dans la ville où elle vit. Andie Bell aurait été assassinée par Sal Singh son petit ami, avant qu’il ne se suicide. En replongeant dans la chronologie des faits, et en interrogeant les témoins de l’époque, Pippa ne se doute pas qu’elle se met en danger…

Roman policier qu’on ne lâche pas jusqu’à connaître enfin le dénouement !

PartagerShare on Facebook
Facebook

Eden

LIGHIERI Rebecca – ECOLE DES LOISIRS – Roman 13 ans

Ruby, collégienne, vit en banlieue parisienne. Entre ses parents, son frère et sa soeur, elle rêve d’un endroit à elle. Un cagibi, annexé à sa chambre, devient son refuge. D’autant plus, qu’un jour, alors qu’elle travaille dans son cagibi, elle se retrouve propulsée dans un autre monde. Les rencontres qu’elle va y faire vont bouleverser sa vie.

Un roman avec 2 niveaux de lecture : roman d’apprentissage d’une jeune fille qui s’émancipe en voyageant dans un monde parallèle, fable écologique sur l’urgence à modifier nos comportements. Le dernier chapitre est tout en ambivalence, tout cela n’était peut-être pas un rêve…

PartagerShare on Facebook
Facebook