Beatrice ALLEMAGNA – Albin Michel Jeunesse

Après « Les cinq malfoutus », Beatrice ALLEMAGNA nous époustoufle de nouveau avec cet album lumineux, très touchant, qui parle de l’ennui, de l’instant présent et de l’absence.

Pendant les vacances, dans une maison isolée et avec pour seule compagnie sa mère qui travaille derrière son ordinateur, un enfant trompe son ennui en tuant des martiens sur sa console de jeux vidéos. Lorsqu’il la fait tomber au fond de l’eau, le désespoir le guette… puis, petit à petit, en ouvrant les yeux, il découvre dans la nature environnante, mille et un trésors de vie insoupçonnée.

Christine pour le Comité Enfant

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin